M/V Normandie


Normandie après sa rénovation de 2015, se dirigeant vers Portsmouth.
M/V Normandie après sa rénovation de 2015.

Le Normandie est un navire de la Brittany Ferries construit en 1991 et mis en service en mai 1992 sur la ligne Ouistreham - Portsmouth.

Le Normandie tire son nom d'une région française où est situé Ouistreham.

Sommaire

  1. Histoire du Navire
    1. Genèse du navire
    2. La carrière du M/V Normandie
    3. L'occupée année 2015
    4. Le futur à très court terme de Normandie chez Brittany Ferries
  2. Aménagements
  3. Photothèque
Caractéristiques Techniques du M/V Normandie
M/V Normandie (1992 - présent)
Le Navire
Lancement 5 Octobre 1991
Voyage Inaugural 18 Mai 1992
Chantier Naval Kvarerner Masa-Yards, Türkü, Finlande
Coût £80 millions
Propriétaire SENACAL (1992 - 2008)
SOMANOR (2008 présent)
Exploitant Brittany Ferries
Lignes Ouistreham (FRA) - Portsmouth (GBR)
IMO 9006253
MMSI 2272273000
Signe d'Appel FNNO
Port d'Immatriculation Caen, Normandie, France
Caractéristiques Techniques
Longueur 161,40 m
Largeur 26,00 m
Tirant d'Eau 5,65 m
Tonnage
Jauge Brute 27 542 GT
Poids Mort 5 229 DWT
Caractéristiques des Moteurs
Moteurs Principaux 4 moteurs Wärtsilä Crepelle 12V32E de 12 cylindres
Moteurs Auxiliaires 3 moteurs auxiliaires
Propulsion 2 hélices à pas variables, 2 propulseurs d'étraves
Puissance 17 740 kW
Vitesse 20,50 nœuds (max) - 19,00 nœuds (service)
Passagers & Fret
Capacité Passagers 2 123 passagers, 134 membres d'équipage
Installations Passagers 220 cabines (771 couchettes), 416 sièges
Garage 575 voitures, 1 720m linéaires

Histoire du Navire

Génèse du Navire

Vue d'artiste du Normandie
Vue d'artiste du Normandie. Photo Brttany Ferries.

En 1989, Brittany Ferries mit en service son premier super ferry, le Bretagne, sur ses lignes reliant la France à l'Irlande et l'Espagne à la Grande Bretagne. Face au succès et à la popularité du dernier né de la flotte, ayant profondément marqué la clientèle de l'armement en raison du changement que le Bretagne avait introduit par rapport à son prédécesseur Quiberon, Brittany Ferries décida de commander aux chantiers Aker Yards un nouveau navire.

Ce dernier, un peu plus long que le Bretagne, devait être introduit sur une ligne de plus en plus populaire, reliant Ouistreham à Portsmouth, lancée en 1986. Depuis 1989, elle était d'ailleurs exploitée par trois navires, les Duc de Normandie, Reine Mathilde et Normandie Shipper de Truckline qui ne parvenaient pas à faire face à la demande croissante.

Il fut décidé avec de nouveau navire de rejouer le coup tenté avec le Bretagne, en donnant au nouveau navire le nom tout aussi symbolique de Normandie. De plus, ce nom ne va pas sans rappeler celui de l'ocean liner S/S Normandie, fierté française construit à Saint-Nazaire et lancé en 1935 pour service entre Le Havre et New York.

Le nouveau né de la flotte de Brittany Ferries présentait un niveau de confort encore supérieur, bien que le Normandie ait été conçu pour une ligne avec une part de fret plus importante que sur les lignes de l'Océan Atlantique. A ce titre, le Normandie est doté de 5 ponts garage, les ponts 5 et 6 étant accessibles via une rampe à deux niveau intégrée au port, et des travaux durent être effectués à Ouistreham et à Portsmouth pour accueillir le dernier né.

La carrière du M/V Normandie

Normandie avec son grand pavois hissé.
Normandie avec le grand pavois hissé. Photo Brittany Ferries.

Le Normandie fut lancé le 5 octobre 1991, avant d'être livré quelques mois plus tard à Brittany Ferries le 05 mai 1992. Il fut baptisé le 14 mai à Rotterdam, avant d'arriver 2 jours plus tard à Portsmouth. Normandie accueillit alors à son bord une courte croisière permettant de le présenter à la clientèle de l'armement breton.

Le voyage inaugural du Normandie eut lieu le 18 mai 1992 entre Ouistreham et Porstmouth, ligne qu'il n'a plus jamais quitté depuis. Il a cependant exploité quelques fois des traversées entre Cherbourg-en-Cotentin et Portsmouth, principalement à l'occasion d'indisponibilités du port de Ouistreham.

Fin-2002, le Normandie fit la connaissance de son homologue Mont St Michel, disposant d'un plan général d'aménagement intérieur ressemblant à celui de son aîné. Le Mont St Michel remplaça alors le Duc de Normandie sur la ligne Ouistreham - Portsmouth, permettant d'exploiter cette ligne avec deux navires d'une capacité similaire.

En Février 2006, à l'occasion d'une rénovation qui se tint à Gdansk, le Normandie fut repeint intégralement. S'il conserva ses bandes de couleurs sur la poupe et ses deux bandes rouge et bleue faisant le tour de l'intégralité de sa coque, il adopta le nouveau logo de Brittany Ferries.

En 2008, la propriété du Normandie fut transférée à la SOMANOR, société mixte dont Brittany Ferries alors qu'il avait été la propriété de la SENACAL depuis son lancement. A l'occasion d'une nouvelle rénovation qui se tint courant 2012, Normandie perdit ses bandes de couleurs faisant le tour de sa coque, ainsi que ses bandes bleues qui ornaient sa poupe.

L'occupée année 2015

Normandie après l'installation de scrubbers en 2015 se dirigeant vers Portsmouth.
Normandie équipé de scrubbers. Photo Benjamin H.

En 2013, Brittany Ferries publia un plan de conversion de sa flotte pour lui permettre de répondre aux dernières normes de dépollution en vigueur. Ce plan prévoyait que les Normandie, Cap Finistere et Barfleur seraient dotés de scrubbers, filtres placés sur leur cheminée leur permettant d'être exploité au fuel tout en émettant des teneurs de souffre conformes aux dernières directives européennes.

Normandie fut ainsi mis hors service le 18 octobre 2014, prenant la direction des chantiers Astander de Santander afin que la conversion soit effectuée, cette dernière incluant également une rénovation de la coque de Normandie et de ses espaces intérieurs. De surcroît, le haut de sa cheminée fut également remplacé, adoptant une forme plus rectangulaire.

Les travaux prirent fin le 28 décembre, et le 29 le Normandie arriva à Cherbourg-en-Cotentin, préalable à sa remise en service qui intervint le 2 janvier 2015.

Courant mars 2015, l'équipage pont et machine du Normandie se mit en grève, exigeant de meilleurs conditions salariales et l'embauche de personnels supplémentaires.

Le 6 mai 2015, se furent les dockers du port de Ouistreham qui se mirent en grève pour des raisons similaires. Ces derniers prirent alors en otage le Mont St Michel. Normandie fut alors dérouté à Cherbourg-en-Cotentin jusqu'au 10 mai. Ce jour-là, au gré d'un commando perpétré par le président du conseil de surveillance de Brittany Ferries, Jean-Marc Roué, le Mont St Michel avait été libéré au grand mécontentement des dockers. En soutien à leurs collègues, les dockers du port de Cherbourg-en-Cotentin refusèrent d'accueillir le 11 mai le Normandie, qui dut être dérouté à Roscoff pour débarquer ses passagers. Ce fut alors sa première visite du port roscovite. Il fut par la suite ancré au large de l'île de Batz, plus aucun autre port ne souhaitant lui permettre de toucher terre. Le conflit résolu, Normandie fut remis en service entre Ouistreham et Portsmouth le 13 mai 2015.

Le futur à très court terme de Normandie chez Brittany Ferries

Normandie à quai à Portsmouth, se préparant pour sa traversée suivante.
Normandie à quai à Portsmouth. Photo Antoine H.

Dans une interview donnée en Avril 2016, le président du conseil de surveillance de Brittany Ferries, Jean-Marc Roué, annonça que la compagnie allait commander à la fin de l'année 2016 trois nouveaux navires destinés à remplacer Bretagne, Cap Finstère et Normandie. Les nouveaux navires devraient être livrés au début des années 2020. De plus, le 6 juin 2016, Jean-Marc Roué annonça que la mise en service d'un nouveau navire ne serait cependant pas possible sans que d'importants travaux ne soient menés à Ouistreham, afin de permettre l'accostage de navires plus gros, et que de fait les autorités portuaires doivent mettre à jour leur port. À moins que des travaux ne soient menés, il ne serait ainsi pas possible de remplacer Normandie par un navire plus gros.

Aménagements du navire

Restauration

  • Le Riva Bella - Restaurant Self-Service ; pont 7
  • Le Riva Bella - Restaurant à la carte ; pont 7
  • Le Pays d'Auge - Café ; pont 8
  • Le Derby - Bar ; pont 8

Boutiques

  • Kiosque
  • Boutique des parfums
  • Boutique

Divertissement

  • 2 salles de cinéma
  • Salle de jeux vidéos - Pont 8
  • Salle de jeux d'argent - Pont 9
  • Salle de jeux pour enfants - Pont 9

Installation des Passagers

  • 8 Cabines Commodore 3 couchettes
  • 139 cabines 4 couchettes extérieur
  • 27 Cabines 4 couchettes intérieur
  • 1 Cabine 2 couchettes intérieur
  • 33 Cabines 2 couchettes extérieur
  • 2 Cabines 2 couchettes accessibles aux personnes à mobilité réduite
  • 108 Sièges réservables Inclinables
  • 14 Berceaux

Photothèque

Sources

  • "Normandie Cruise Ferry". In Brittany Ferries, B.A.I. SA, 2015. [consulté le 27 décembre 2015]. Disponible sur www.brittany-ferries.co.uk;
  • "Mv Normandie, Past and present". In Dover Ferry Photos Forum, Goodfellow, R. ; Thornton N. ; Cloke P., 2015. [consulté le 27 décembre 2015]. Disponible sur www.doverferryphotosforums.co.uk ;
  • "M/F Normandie". In The Ferry Site, Koefoed-Hansen, M., 2015. [consulté le 27 décembre 2015]. Disponible sur www.ferry-site.dk ;
  • "MV Normandie". In Wikipedia, Wikimedia Foundation and its writers, 2015. [consulté le 27 décembre 2015]. Disponible sur en.wikipedia.org.